De Paris à Bali...

juin 29, 2018

Rosalline + Darell by Darashan photography

Les mamans du monde entier portent leur bébé. Avec les bras pour certaines, avec un porte-bébé pour d’autres, les options ne manquent pas, même si chaque maman est indéniablement influencée par la culture du portage de son pays d’origine. Pour autant, les mamans koalas sont loin d’être une espèce en voie de disparition !

 Il était une fois… le portage

Si vous parcourez ces lignes, c’est que le portage vous intéresse, de près ou de loin. Pourtant en France, son histoire est quasi inexistante. Il faut dire que cela vaut pour la plupart des pays industrialisés, du moins jusqu’à récemment. Aujourd’hui, le portage revient en force, pour le plus grand plaisir des bébés et de leurs parents ! Rien ne remplace la proximité et la chaleur qu’offre un porte-bébé, à tel point que les bébés portés pleureraient moins souvent, notamment dans les pays où ils passent leur première année blottis contre le corps de leur maman koala, bercés par ses activités quotidiennes.

Porter son bébé, ici ou ailleurs

Pagne africain, foulard maghrébin, meï taï chinois, tikinagan amérindien, hamac péruvien ou encore manteau-capuche inuit, les systèmes de portage traditionnels ne manquent pas. Dans les pays dits en voie de développement, c’est souvent la maman qui porte son enfant grâce à un système testé et approuvé par de nombreuses générations avant elle, adapté au climat, à son mode de vie, à sa morphologie.

Dans les pays industrialisés, landaux et poussettes ont depuis bien longtemps volé la vedette au porte-bébé. Mais l’un n’empêche pas l’autre, et ce dernier connaît un regain d’intérêt. Il faut dire que le porte-bébé offre bon nombre d’avantages : il ne craint pas les escaliers, permet d’allaiter en toute sérénité, calme le reflux chez bébé… Que demander de plus !

 Apprivoiser le portage

Écharpes à nouer, porte-bébé sans nœud, sling, porte-bébé physiologique, aujourd’hui les options ne manquent pas pour porter son bébé.  Pour trouver le mode de portage idéal, l’essentiel reste d’être à l’écoute de vos sensations et de celles de votre bébé. Quel que soit le système adopté, sachez qu’il faut toujours un certain temps pour que vous vous y sentiez parfaitement à l’aise, tout comme votre bébé. Apprivoisez votre porte-bébé pas à pas et n’hésitez pas à expérimenter d'autres positions au fur et à mesure que votre bébé grandit… Si le portage ne fait pas partie de vos traditions familiales, sentez-vous libre de tout réinventer !

 

Texte Pauline Louis 


Guide des tailles

1. Comment choisir la taille ?

Nos porte-bébés bandeaux sont disponibles en 2 tailles : Taille 1 et Taille 2.
Le tissu est assez extensible pour s’adapter au mieux à la morphologie du porteur et du bébé. La taille 1 correspond généralement aux tailles S à M et la taille 2 à une taille L.
NB : cela peut varier en fonction de la morphologie et du gabarit du porteur ! 
Important : A la première utilisation, et au fur et à mesure que votre bébé grandira, le tissu s’allongera de quelques cm et se détendra peu à peu. Il est donc normal qu'il soit un peu serré à la première utilisation.

Comme chaque morphologie est unique, l'achat est satisfait, remboursé ou échangé pour essayer tranquillement chez soi et voir si cela vous convient (voir notre FAQ). 

2. La taille est trop juste - le bébé à l'étroit

Vous pouvez avoir cette sensation d'étroitesse mais le but est tout de même que le bébé soit bien maintenu contre vous et qu'il ne bouge pas, tout comme dans une écharpe classique. C'est donc une bonne chose qu'il semble juste !

En fonction de la morphologie du bébé et du porteur, il peut être à l'étroit, mais le tissu se détend au fur et à mesure des utilisations et à mesure que le bébé grandit. Le passage en position assise face au porteur laisse aussi un peu plus de place comparé à la position nouveau-né (puisque les jambes sont sorties).
Aussi, n'hésitez pas à bien mettre à plat les pans de tissu qui se croisent dans votre dos pour avoir plus de matière sur le devant.

3. La taille est trop grande - bébé est trop bas

Effectivement votre enfant ne doit pas être trop bas, ou du moins la position doit rester confortable pour lui comme pour vous et il doit être à portée de bisou. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez faire une volte avec le tissu sur chaque épaule. Faire une volte consiste à retourner sur l’épaule le pan de l’écharpe en inversant les ourlets, de façon à raccourcir le tissu et ainsi remonter légèrement bébé (Voir notre page vidéo)

Vous pouvez également laver votre porte-bébé (30° en machine) pour que le tissu se resserre (le produit n'est plus remboursé une fois lavé).

LIVRAISON gratuite ♡