Février : Aimer

février 01, 2019

Février, c’est le mois des crêpes, des vacances au ski et celui… des amoureux. Loin de nous l’idée de vouer un culte à la Saint-Valentin, mais avouez quand même qu’il y a pire dans la vie que célébrer l’amour. Amour de soi, des autres, de la vie, pour de vrai, c’est notre programme pour février (et pas seulement le 14 !). Ça vous dit ?

L’amour de soi

« S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour qui durera toute une vie » disait Oscar Wilde. On aurait tort de s’en priver ! Malgré ça, nous sommes nombreux à essayer de paraître ce que nous ne sommes pas, à tenter de se fondre dans le moule au point de finir par s’oublier. Et les médias ou les réseaux sociaux ne nous aident pas toujours… Alors en février, on choisit de s’aimer pour de vrai et tout entiers, avec nos imperfections, nos névroses et nos qualités !

J’aime, tu aimes, ils s’aiment

On aurait aussi pu écrire s’aimer les uns les autres mais ça aurait fait too much. Avouez qu’il y a des moments où vous avez envie de tout envoyer valser : les mamans parfaites d’Instagram, cette amie à qui tout sourit ou votre moitié à la patience inébranlable. Et si la clé c’était de ne prendre que le positif, partout ? D’aimer les autres pour ce qu’ils sont, plutôt que les détester pour ce qu’ils nous renvoient ? Alors en février, on endosse son costume de bisounours plutôt que celui de misanthrope. Avec un peu de chance, vous allez l’aimer, lui aussi.

Dire oui à la vie

Vous êtes plutôt du genre à voir la vie en rose ou en morose ? C’est sûr, ce n’est pas tous les jours facile, surtout ceux où le manque de sommeil se fait sentir, ceux qui s’enchaînent sans le moindre rayon de soleil, ceux où rien ne se passe comme prévu… Et pourtant, n’est-ce pas palpitant de se lever le matin sans savoir précisément ce que la journée nous réserve ? Croquer la vie à pleines dents reste encore le meilleur moyen de surfer sur la vague de l’amour, le vrai. Alors en février, on apprend à aimer son quotidien, pour de vrai.

L’amour inconditionnel

La cerise sur le gâteau, celui pour lequel on n’a même pas à faire d’efforts tellement il nous paraît naturel. Les parents le savent, lorsqu’on accueille un enfant dans sa vie, on découvre une nouvelle forme d’amour. Celui avec un grand A, qui emporte tout sur son passage, sans conditions. Les nuits blanches, les crises de larmes ou la crise d’ado, on lui passe tout ! Parce qu’avec lui on découvre ce que veut dire aimer pour de vrai. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on devient vite accro !

 

Alors, prêt(e)s pour la déferlante d’amour de février ?

Texte : P. Louis pour Studio Romeo

Photo via Pinterest 


Guide des tailles

EASY-LOVER, BANDEAU PEAU À PEAU 

Nos bandeaux peau-à-peau sont taille UNIQUE : Le tissu est légèrement extensible et s'ajuste grâce à un système de Velcro dans le dos. 

 

PORTE-BÉBÉ

1. Comment choisir la taille ?

Nos porte-bébés bandeaux sont disponibles en 2 tailles : Taille 1 et Taille 2.
Le tissu est assez extensible pour s’adapter au mieux à la morphologie du porteur et du bébé. La taille 1 correspond généralement aux tailles S à M et la taille 2 à une taille L.
NB : cela peut varier en fonction de la morphologie et du gabarit du porteur ! 
Important : A la première utilisation, et au fur et à mesure que votre bébé grandira, le tissu s’allongera de quelques cm et se détendra peu à peu. Il est donc normal qu'il soit un peu serré à la première utilisation.

Comme chaque morphologie est unique, l'achat est satisfait, remboursé ou échangé pour essayer tranquillement chez soi et voir si cela vous convient (voir notre FAQ). 

2. La taille est trop juste - le bébé à l'étroit

Vous pouvez avoir cette sensation d'étroitesse mais le but est tout de même que le bébé soit bien maintenu contre vous et qu'il ne bouge pas, tout comme dans une écharpe classique. C'est donc une bonne chose qu'il semble juste !

En fonction de la morphologie du bébé et du porteur, il peut être à l'étroit, mais le tissu se détend au fur et à mesure des utilisations et à mesure que le bébé grandit. Le passage en position assise face au porteur laisse aussi un peu plus de place comparé à la position nouveau-né (puisque les jambes sont sorties).
Aussi, n'hésitez pas à bien mettre à plat les pans de tissu qui se croisent dans votre dos pour avoir plus de matière sur le devant.

3. La taille est trop grande - bébé est trop bas

Effectivement votre enfant ne doit pas être trop bas, ou du moins la position doit rester confortable pour lui comme pour vous et il doit être à portée de bisou. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez faire une volte avec le tissu sur chaque épaule. Faire une volte consiste à retourner sur l’épaule le pan de l’écharpe en inversant les ourlets, de façon à raccourcir le tissu et ainsi remonter légèrement bébé (Voir notre page vidéo)

Vous pouvez également laver votre porte-bébé (30° en machine) pour que le tissu se resserre (le produit n'est plus remboursé une fois lavé).

Ne manquez rien !