MARS : Lâcher prise - Studio Romeo - Porte-bébés bandeaux - Studio Romeo FR

LES FRAIS DE PORT SONT OFFERTS EN FRANCE METROPOLITAINE

0

Votre panier est vide

MARS : Lâcher prise

mars 03, 2019 2 Temps de lecture

Mars n’est pas à un paradoxe près. Mois du printemps, c’est aussi celui des giboulées. Après la vague d’amour de février et le flower power à venir d’avril, il fait souvent pâle figure. Et pourtant, mars nous offre justement une belle occasion de ne rien prévoir, de nous laisser vivre, de lâcher prise, tout simplement. On vous aide un peu, au cas où vous ne sauriez pas comment on fait !

 

Scoop : vous n’êtes pas wonder woman

Lâcher prise, c’est d’abord cesser de courir après toutes ces choses qui polluent votre quotidien mais qui vous rassurent. Avouez qu’on finit par se prendre au jeu (comprenez « piège ») d’assurer sur tous les fronts. Femme épanouie, super maman, amoureuse transie, accro aux réseaux sociaux, sportive du dimanche… ou pas, et la liste pourrait encore s’allonger longtemps ! Concrètement, vous ne pouvez pas être partout tout le temps, alors occasionnellement ou définitivement, renoncez à tout gérer avec brio (exit la charge mentale) et lâchez prise. Gardez votre énergie pour agir plutôt que de tenter de tout contrôler. Le hasard a du bon, parfois !

Prenez exemple sur vos enfants 

« Attention à la flaque d’eau, tes chaussures sont propres », « Doucement, c’est un peu haut pour toi », « Si, il faut finir tes légumes »… On parie qu’une partie de ces phrases sort de façon automatique de votre bouche, pas vrai ? Et si nous prenions exemple sur nos enfants, innocents (la plupart du temps) et intrépides (trop souvent) ? Lâcher prise au quotidien, c’est se libérer de comportements réflexes qui nous collent à la peau et ne nous rendent pas heureux pour autant. Alors que les enfants, eux, sont ouverts à toutes les possibilités de la vie, bêtises y compris !

Pratiquer le lâcher prise au quotidien

L’idée pour lâcher prise au quotidien, c’est de changer de regard sur ce qui vous préoccupe, vous stresse ou vous fait peur. Vous arrivez en retard ce matin au bureau ? Il y a de grandes chances pour que personne ne s’en aperçoive. Vous avez donné à manger un peu trop chaud à votre bébé ? Vous n’êtes pas parfait.e. Si vous sentez que certaines situations génèrent de la tension chez vous, alors trouvez des rituels pour mieux lâcher. Centrez-vous sur votre respiration, imaginez-vous sous les cocotiers, câlinez le doudou de votre bébé… Plus facile à dire qu’à faire mais l’essentiel est de pratiquer un peu le lâcher prise chaque jour. Finis les nerfs en pelote, à vous le calme olympien !

 

Bref, en mars, pas de pression, on se la coule douce et on recharge les batteries pour les beaux jours !

Crédit photo : Chloé Lapeyssonnie

Texte : P. Louis pour Studio Romeo